Vers l'abîme
Auteurs   Kästner, Erich (Auteur)
Gepner, Corinna (Traducteur)
Editeur   Anne Carrière
Lieu Edition   Paris
Année Edition   2016
Collation   1 vol. (272 p.)
Format   21 cm
indice Dewey   803
ISBN   978-2-84337-760-0
Prix   21 EUR
Langue Edition   français
Thèmes   Allemagne
Berlin
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 0
SiteNuméroCoteSectionEtat
Lannilis 1291170013290 R KAS VERADULTEDisponible
Résumé : En 1931, Erich Kästner, alors au sommet de sa notoriété, publie un roman satirique, Fabian, qui lui vaut les foudres de la critique, prompte à dénoncer l'« immoralité » supposée des 'uvres qui osent appeler un chat un chat. Il faut dire qu'il n'y va pas de main morte : son héros s'y livre à une critique féroce du Berlin de la République de Weimar, lieu de toutes les débauches et de tous les compromis. Rien d'étonnant à ce que, dès 1933, l'ouvrage ait été brûlé lors des autodafés décrétés par le régime nazi. Pourtant, le livre avait subi la censure d'un éditeur prudent, qui en avait soustrait les audaces les plus éclatantes. Une réédition récente nous permet fort heureusement de redécouvrir Fabian dans une version plus conforme à l'idée initiale de Kästner. On n'en est que plus saisi par l'étrange entre-deux dans lequel se meut le jeune Fabian, désespéré par la veulerie de ses contemporains, pressentant l'approche du désastre, mais incapable d'agir et de s'engager. Un roman décapant, qui parvient à conjuguer l'ironie, la compassion et la poésie singulière d'une modernité déboussolée.
Notes : Titre d'une autre édition : Fabian ou L'histoire d'un moraliste

Commentaires

Vote: 
5
Average: 5 (1 vote)
Un livre brûlé sur ordre d'Hitler... Paru en 1931, "Vers l'abîme" peint un Berlin en pleine décadence où les esprits lucides ne peuvent que se détruire ou surnager en renonçant à leurs idéaux. Erich Kästner raconte le cauchemar qui mène à la catastrophe avec désespoir mais aussi un humour piquant. Je suis sortie de ce livre avec la sensation d'un grand nettoyage de l'esprit : "allons à l'essentiel" semble dire Kästner. "Vers l'abîme" reste d'une actualité surprenante.
Connectez-vous pour poster un commentaire